Alors non, pas pour mes enfants, car je n'en ai pas. Mais voilà, le mois de septembre ça reste quand même la rentrée, et qui dit rentrée, dit, pour moi en tout cas, nouveau départ (le 29ème en ce qui me concerne... sans compter les 28 nouveaux départs du 1er janvier, mais ceux-là sont différents - forcément).

Pas pour le boulot non plus, car je suis en simple remplacement, et je termine fin novembre, sans aucune idée de ce que je vais faire de ma peau par la suite. Quoi que, on ne sait jamais, mais bon. Pour le boulot on va dire que ce sera le nouveau départ du 1er janvier, ça correspondra mieux je pense...


Bref, je m'égare.

C'est la rentrée pour mes petites relations sociales! Peut-être un vrai nouveau départ, mais il ne s'agit pas de s'emballer!

Toujours inscrite sur ce fichu site de rencontre, après un certain nombre justement de rencontres (râtées), j'avais un peu abandonné l'idée de pouvoir rencontrer quelqu'un là-dessus.

Et BAM! Quand j'y croyais plus, il débarque! Genre comme ça, sans prévenir! Trop la fête!

Après un petit échange de mail, de tchat facebook et de textos, il m'appelle dès le lendemain! Et franchement, entendre sa voix, c'est chouette! Et puis re pleins de textos, et là attention, on passe au mode supérieur : Skype. Genre la photo, en mode mouvement. Eh bah c'est encore plus chouette!Je craque, je craque je craque! Genre plus de cerveau à sourire bêtement toute seule (régression en période d'ado, ouais, ya pas d'âge pour sourire bêtement comme ça!)

Cela fait maintenant deux semaines. Pourquoi on ne s'est pas rencontré encore? Pas l'envi qui nous manque, mais juste un petit détail contraignant : 700 bornes de distance... Oui, je n'aime pas faire les choses simplement (lui non plus apparemment).

Mais bon, ça va venir plus vite que prévu : calé ça hier sur un coup de tête, je prends l'avion, on partage les frais, et je le rejoins à l'autre bout de la France pour passer le weekend avec lui et un couple d'amis à lui. Inconsciente vous direz? Vous avez raison... C'est n'importe quoi! Mais bon... Je craque.

Depuis, on m'a lobotomisé. Je compte les heures, je ne pense qu'à lui et au weekend prochain. C'est terrible...

 

Affaire à suivre...