Ce matin je m'ennuyais. Je me demandais ce que j'allais bien pouvoir faire de ma matinée, car je m'étais levée tôt! (forcément, je n'avais pas pris de donormyl, quelle idée...)

 

Les matins où je n'ai rien de prévu, comme ce matin, je bois mon demi litre de café dans ma grosse tasse rouge Winnie (la plus beeeelle <3) en lisant un bouquin (le top du top du suédois => Camilla Läckberg c'était le nano-moment culturel). Trois quart d'heure de passé, c'est déjà ça de pris. Ensuite, je traîne pas mal sur internet, jusqu'à ce que je me motive pour aller prendre ma douche et quitter ma seconde peau: mon pyjama. 

 

Ce qui est bien en ce moment, du moins ces dernières semaines, à peu près tous les deux ou trois jours il se passe un truc de merde qui fait que tu sors un peu de ton ennui et que mon blog devient plus un dégueulis de propos à fond dépressif que de truc légers et marrants à lire - désolée ça passera promis je réfléchis déjà à vous faire partager mes exploits au spider solitaire avec pour objectif d'écrire au moins deux lignes. Le dernier truc pourri c'était hier, alors du coup je me suis dis, encore deux ou trois jours à patienter. Alors j'ai soupiré, d'ennui.

 

Ma petite vie est palpitante! Et ce matin, bah je m'ennuyais.

 

Mais bon ça n'a pas duré. J'ai arrêté de m'ennuyer quand ma mamie a débarqué dans ma chambre la moitié du visage en sang*.

 

 

 

* à priori la fin est brutale, alors c'est mieux de rajouter un pti astérisque pour préciser que notre petite aventure de ce matin s'est bien terminée!