On comble, on comble, on comble, un vide énorme... enfin on essaie! Le voilà le problème tellement c'est énorme, genre le grand canyon! Et toi tu es avec tes micro-miettes de pain à essayer de le boucher ce fichu grand canyon! Et puis il y a les oiseaux! Ces fichus oiseaux qui viennent manger les miettes de pain! On doit tout recommencer! Et puis c'est sans fin forcément, parce que de toutes façons t'auras jamais assez de pains dans toute ta vie pour le boucher ce grand canyon en admettant que les oiseaux se fassent exterminer.

 

Mais tu perds pas espoirs! Tu continues de les lancer ces miettes de pain! Tu es tout seul, tu t'ennuis mais tu les lances. Et de temps en temps quelqu'un passe à côté de toi, et c'est sympa des fois (quand c'est pas un con) et puis ce quelqu'un il a un peu de mal, et puis toi comme tu t'ennuis un peu avec tes miettes de pains et faut le dire, à un moments les oiseaux bah ça va bien hein! tu te dis ah bah tiens si je pouvais lui être utile à ce quelqu'un! Et du coup tu essais de l'aider. Mais pour l'aider, tu dois te déplacer un peu, alors tu perds ta place, tu sais plus où tu es, et mine de rien faut la retrouver après ta place... mais tu sais plus... alors tu vas à une autre place, en te disant que de toutes façons, si ça se trouve, la place où t'étais avant, bah c'était peut-être pas la bonne... Et puis tu changes de place... mais les oiseaux, eux, ils sont toujours là. Tes miettes de pains sont toujours aussi petites. Le grand canyon, toujours aussi grand...