Ce matin je suis retournée au sport. Je n'y suis pas du tout allée la semaine dernière (à cause d'un mélange de manque de motivation - j'étais fatiguée - et de crève OUI je me justifie ET ALORS???) alors me suis dit qu'il fallait que j'y retourne très vite si je ne veux pas me faire gronder (contrôle des mensurations bientôt...alors si je veux un diplôme… ouais.). Et bon, fallait bien que j'aille me défouler après ce weekend absolument pourri (mêlé d'une totale inactivité à fond de déprime, et d'un décès pour achever le weekend). Ce que je n’avais pas pris en compte en allant au sport, c'est que, d'abord, j'ai un bon reste de crève-poumons-pas-contents, et que hier soir j'ai peut-être un peu abusé du whisky (noyage du cerveau, ça fait pas de mal de temps en temps) + dornormyl. J'ai failli mourir sur les machines. ... en plus ooh désespoir: le t-shirt rose c'est au bout de la 300ème séance. C’est nul!